Des artisans locaux

Des artisans locaux

Depuis 2015, les alchimistes cachés derrière Kodama préparent à la main chaque boite de thé et d'infusion vendue (dans la boutique, sur le site, ou encore dans une épicerie fine). C'est un travail manuel qui prend du temps, mais qui permet de connaître sa matière première et de contrôler chaque boite de thé pour être certain qu'elle sera parfaite. Mais les alchimistes ne sont pas les seuls artisans impliqués chez Kodama : une multitude d'acteurs locaux travaillent main dans la main pour concevoir chaque produit.

Des étiquettes parisiennes ou bourguignonnes

Toutes les étiquettes de Kodama sont françaises. Selon les volumes, elles proviennent de deux régions différentes : le 10e arrondissement de Paris dans un cas, le département de l'Yonne dans l'autre. Le soin apporté par les artisans impliqués fait la qualité de chaque boite. Savez-vous que le papier utilisé est le même que pour les bouteilles de vin ?

Les pâtisseries de Clémence

Côté salon de thé, les merveilles de Clémence, pâtissière de Mano Paris, réjouissent les papilles et les palais depuis plusieurs années. Cookie chocolat noir & fleur de sel, moelleux noix de péchant & sirop d'érable, gâteau citron & pavot... Les recettes sont aussi gourmandes qu'originales, préparées à partir d'ingrédients de saison et presque toujours bio !
Valoriser le savoir-faire d'artisans locaux, c'est une question de choix et d'engagement. Bon, c'est vrai que le plaisir joue beaucoup et qu'avec les pâtisseries de Clémence, nous n'avons pas hésité un seul instant 😋

Des sachets bretons

Pas facile de trouver quelqu'un pour mettre nos thés et infusions en sachets individuels ! La plupart des fabricants ont déserté la France ou succombé sous une concurrence internationale à bas prix 😢 Sans compter que la matière végétale que constitue nos sachets (pas de plastique, uniquement de l'amidon de maïs) n'est pas disponible partout ! Parce que nous ne voulions pas que nos thés fassent trois fois le tour du monde  et que nous ne voulions pas faire de compromis sur les matériaux d'origine végétale, nous avons choisi de travailler avec une équipe de Bretons aguerris. Travaillant en collaboration avec plusieurs salariés d'ESAT (Etablissement et Service d'Aide par le Travail), nos partenaires s'engagent eux aussi au quotidien.

Le début du chemin

Bien sûr, il reste encore beaucoup à faire pour avancer dans la bonne direction. Nos boites, nos recharges kraft et nos gobelets sont européens : c'est un début, mais nous aimerions beaucoup qu'ils soient français. Alors nous continuons à explorer, sans compromis sur la qualité et sans augmenter nos prix. C'est un combat de tous les jours, pour suivre ses engagements, lutter pour ses convictions et inventer le monde de demain.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés